Partenariat avec le Cabinet des dessins Jean Bonna de l’ENSBA - 1ère Spé Arts Plastiques

«Dessiner la lettre, écrire le dessin»



La première visite de notre partenariat s’est appuyée sur l’exposition «Dessiner la lettre, écrire le dessin » présentée du 14 octobre 2021 au 16 janvier 2022.

Accompagnés dans leur découverte, par des conférenciers en stage au cabinet jean Bonna, les élèves ont pu découvrir un ensemble de dessins embrassant plusieurs époques allant du XVIème au XXème siècle.

Les relations entre le texte et le dessin sont nombreuses: inscriptions, destinations, précisions, signature, contrat…Le plus souvent le texte état un complément du dessin, dans cette exposition il ne s’agissait pas de dessin illustrant un texte.



Inclusion dans ce projet de carte d’adresse de Gabriel Huquier datant du milieu du XVIIème S (à gauche). Complément d’information sous le dessin chez Hubert Robert, en 1762 pour sa représentation libre du Tempietto de San Pietro in Montorio, (à droite)



Annotations très personnelles sur l’étude de Minos de Michel Ange par Carpeaux (à gauche : Où donc est ma mémoire/Ô Raphaël ?/Heureux ceux qui savent/ Je suis un âne/ Un sans cœur./ Je ne sais rien./ Et toi Michel-Ange/que ne m’aides / tu / ô génie sublime ?)

Le texte devient motif graphique chez Alechinsky à la fin du XXème siècle, tandis que la lettre au sens courrier devient le support même.du dessin (à droite).

Cette première visite, s’est complétée par la visite de la Chapelle qui regorge de copies peintes ou en 3D de grands chefs d’œuvres italiens, tels que le Jugement dernier ou la Pieta de Michel Ange



La découverte de l’ancien cloître qu’on appelle aujourd’hui la cour du mûrier, a été l’occasion de préciser que l’école se trouve en partie sur le site d’un ancien couvent, celui des Petits Augustins érigé au XVIIème siècle.



Posts à l'affiche