Enseignement de spécialité de SVT en 1ère

L’enseignement des sciences de la vie et de la Terre (SVT) au lycée vise à dispenser une formation scientifique solide préparant à l’enseignement supérieur. À partir de bases générales établies en seconde, les enseignements de spécialités de première conduit à des approfondissements, à des approches complémentaires et à des généralisations ainsi qu’à une pratique de méthodes et de raisonnements scientifiques plus aboutis. Les SVT permettent à la fois la compréhension d’objets et de méthodes scientifiques et l’éducation en matière d’environnement, de santé, de sécurité, contribuant ainsi à la formation des futurs citoyens.  

 

Structuration des cours : 

Les SVT sont enseignées 4h ( 2 fois 2h) par semaine en groupe (18 élèves maximum).

Une séance peut être organisées autour d’une activité, d’un TP, …

 

Dans ses programmes, la discipline porte trois objectifs majeurs : 
  • renforcer la maîtrise de connaissances validées scientifiquement et de modes de raisonnement propres aux sciences et, plus généralement, assurer l’acquisition d’une culture scientifique assise sur les concepts fondamentaux de la biologie et de la géologie

  • participer à la formation de l’esprit critique et à l’éducation civique en appréhendant le monde actuel et son évolution dans une perspective scientifique

  • préparer les élèves qui choisiront une formation scientifique à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur et, au-delà, aux métiers auxquels elle conduit. 

 

Pourquoi prendre la Première Spé SVT ?
  • Par gout de la matière : Les SVT sont en pleine révolution aussi bien sur le plan scientifique que politique et social avec une réelle prise de conscience collective des enjeux sanitaire et écologiques.

  • Pour le supérieur : L’étude des SVT permet la mise en place et le renforcement de la méthode de raisonnement et d’analyse scientifique utile pour toutes les filière scientifiques post-bac. Les SVT sont également au cœur de différents cursus post bac comme PASS (médecine, pharmacie, odontologie,…), BCPST (ingénieur agronome, vétérinaire, ingénieur en environnement,…), licence STAPS (étude de sport), licence SVT, …

 

Pour atteindre ces objectifs, les programmes de SVT du cycle terminal sont organisés en trois grandes thématiques (chacune déclinée en plusieurs thèmes) :  

 

  1. La Terre, la vie et l’évolution du vivant 

La science construit, à partir de méthodes de recherche et d’analyse rigoureuses fondées sur l’observation de la Terre et du monde vivant, une explication cohérente de leur état, de leur fonctionnement et de leur histoire. 

  • Transmission, variation et expression du patrimoine génétique  

L’étude s’appuie sur les connaissances acquises en collège et en classe de seconde sur la molécule d'ADN et les divisions cellulaires. Ce thème explique comment le matériel génétique est transmis lors de la multiplication cellulaire, d'une génération à l'autre et comment il s’exprime dans les cellules vivantes. La reproduction conforme et la variation génétique issue des mutations sont expliquées par l’étude de la réplication de l’ADN. Les mécanismes de transcription et de traduction de l'information génétique sont explicités jusqu’à leur aboutissement : la synthèse de molécules d'ARN et de protéines qui sont à la base du fonctionnement d’une cellule vivante. 

  • La dynamique interne de la Terre  

Ce thème permet de découvrir le fonctionnement interne actuel de la Terre, une planète active. De comprendre comment les méthodes des géosciences permettent de construire une approche scientifique de la dynamique terrestre. C’est aussi l’occasion de s’approprier les ordres de grandeur des objets (échelles de temps, échelle de taille) et des mécanismes de la géologie, en mobilisant différents objets géologiques, de la roche au globe terrestre. ​

L'agenda des SVT

Le blog des SVT

2. Enjeux contemporains de la planète 

Cette thématique illustre les grands enjeux auxquels l’humanité sera confrontée au XXIe siècle, ceux de l’environnement, du développement durable, de la gestion des ressources et des risques, etc. Pour cela ils s’appuient sur les démarches scientifiques de la biologie et des géosciences.  

  • Écosystèmes et services environnementaux 

Trois enjeux sont abordés dans cette partie d’écologie lié au contexte des politiques de préservation de la biodiversité en crise : 

    • un enjeu de connaissance, avec l’étude de la notion d’écosystème à partir d’exemples. Décrire le système puis distinguer les mécanismes fonctionnels et la dynamique spatio-temporelle, notamment actuelle

    • un enjeu de capacité, avec l’apport de la démarche scientifique à la compréhension des changements écologiques actuels et des tentatives d’y remédier

    • un enjeu d’attitude : l’espèce humaine est repositionnée comme un élément des écosystèmes, en interdépendance avec son environnement​

3. Le corps humain et la santé 

L’idée est de comprendre comment la santé se définit aujourd’hui dans une approche globale intégrant l’individu dans son environnement et prenant en compte les enjeux de santé publique. Dans ce domaine, l’exercice de l’esprit critique est particulièrement nécessaire face à la quantité croissante de mises en question des apports des sciences.

  • Variation génétique et santé

Dans l’espèce humaine comme chez toutes les espèces vivantes, les génomes des individus diffèrent les uns des autres suite aux mutations qui se sont produites au cours des générations successives et ont été conservées dans la population. Ces différences peuvent avoir des conséquences en matière de santé : prédisposition à certains types de pathologies ou sensibilité différentes aux agents pathogènes. Le développement de la génomique conduit à l’idée d’une médecine personnalisée et ouvre la voie à la thérapie génique. De même, la variabilité génétique des microorganismes peut avoir des implications en termes de pathogénicité ou de résistance aux drogues (médicaments) sensées les combattre

  • Le fonctionnement du système immunitaire humain 

Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules qui coopèrent pour assurer l’immunité de l'organisme et contribuer ainsi à sa santé. L’immunité est un ensemble de mécanismes intégrés visant à protéger l’organisme des agents infectieux, des cellules cancéreuses ou des dommages tissulaires. Tous les êtres vivants ont des systèmes de défense adaptés à leurs caractéristiques et leurs besoins. Chez les animaux, ces systèmes comprennent des dispositifs de surveillance qui fonctionnent sans relâche et qui patrouillent dans tout l’organisme, ainsi que des mécanismes de réaction déclenchés par la perception d’un élément étranger ou la modification d’une cellule de l’organisme.

Les capacités immunitaires d’un individu évoluent au cours de sa vie suite au contact avec différents antigènes. Elles faiblissent chez les personnes âgées. Elles peuvent être enrichies dès l’enfance et pendant toute la vie grâce à l'aide de vaccins, de sérums, de transplantations et autres interventions médicales préventives ou curatives. 

L'équipe pédagogique de SVT vous propose également des ateliers ouverts à tou.t.e.s les élèves de 1ère et Terminale

 

- Atelier écolo

- Atelier jeux de société

Ainsi qu'un module pour les 1ères et Terminales de spécialité SVT :

- Prépa BCPST-santé

Partenariat Institut Curie

 

Afin de mieux sensibiliser les élèves avec les métiers de la recherche dans le domaine de la santé, le Lycée Henri Wallon a mis en place un partenariat avec l’Institut Curie.

Dans le cadre de ce partenariat, les élèves de 1ère spécialité SVT, sont allés visiter les laboratoires de recherche de cet institut, en décembre dernier. Lors de cette journée, en plus de découvrir les laboratoires et la plate-forme de microscopie, les élèves ont assisté à une conférence leur présentant le métier de chercheur, et ont également visité le musée Curie.

De plus, certains élèves ont effectué un stage de 2 jours dans l’une des équipes de recherche de l’Institut (équipe « Dynamique spatio-temporelle des cellules du système immunitaire », sous la supervision d’Hélène Moreau). Ce stage leur a permis de suivre un projet de recherche, et ainsi de mieux comprendre les défis du métier de chercheur.

© Cité scolaire Henri Wallon

146 rue Jacques Salvator
93290 Aubervilliers

01 48 11 18 20