Le blog de la techno

L'agenda de la techno

Collège - Technologie

La technologie apporte à l’élève les méthodes et les connaissances nécessaires pour comprendre et maîtriser le monde qui l’entoure. Elle permet aux collégiens de voir l’impact des objets matériels, sur la société et sur l’environnement.

La technologie au collège a pour finalités :

  • d’identifier et décrire les principes et les solutions techniques propres aux objets techniques de l’environnement de l’élève ;

  • de conduire une démarche technologique qui se caractérise par un mode de raisonnement fait de transpositions, de similitudes de problématiques et d’analogies tout en tenant compte des contraintes techniques et socio-économiques ;

  • de savoir que la conception et la réalisation des produits prennent appui sur des fondements scientifiques et nécessitent la recherche permanente de l’innovation ;

  • de comprendre les interactions entre les produits et leur environnement physique et humain dans un monde où l’ergonomie, la sécurité et l’impact environnemental sont devenus déterminants ;

  • de mettre en œuvre des moyens technologiques (micro-ordinateurs connectés aux réseaux numériques, outils et équipements automatiques, matériels de production, ressources multimédias…) de façon raisonnée ;

  • de situer les évolutions technologiques dans la chronologie des découvertes et des innovations et dans les changements de la société.

      L’enseignement de la technologie contribue à analyser les besoins des utilisateurs. Ainsi, il prépare l’élève à l’acquisition d’une culture technologique susceptible d’être approfondie lors d’études ultérieures.

Fondé sur une approche concrète du réel, sur l’observation, l’analyse, la création et la communication, l’enseignement de la technologie participe à la structuration des connaissances, capacités et attitudes enseignées au collège et à l’émergence du projet personnel de l’élève.

Modalités d'attribution du diplôme national du brevet

Pour les candidats scolaires, l'obtention du DNB est liée à la maîtrise du socle commun et aux résultats obtenus aux épreuves de l'examen terminal.

  •  Le niveau de maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture est évalué sur 400 points.

Les huit composantes du socle commun prises en compte. Ces différentes composantes sont évaluées selon une échelle à quatre niveaux : maîtrise insuffisante, maîtrise fragile, maîtrise satisfaisante et très bonne maîtrise.

   Le positionnement sur cette échelle s'effectue au fil des évaluations menées au long du cycle 4 par les enseignants.

  • Les notes obtenues aux 5 épreuves d'un examen terminal (400 points).

L'examen comporte cinq épreuves obligatoires :

  Quatre épreuves écrites, communes à l'ensemble des candidats, portant sur les programmes de : français (100 points), mathématiques (100 points), histoire et géographie et enseignement moral et civique (50 points) et sciences (physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie - 2 disciplines tirées au sort sur 3 évalué sur 50 points).

   Une épreuve orale de soutenance qui porte sur l'un des objets d'étude abordés dans le cadre de l'enseignement d'histoire des arts ou sur l'un des projets menés au cours des enseignements pratiques interdisciplinaires du cycle 4 ou dans le cadre de l'un des parcours éducatifs (parcours Avenir, parcours citoyen, parcours éducatif de santé, parcours d'éducation artistique et culturelle) suivis par le candidat.