Rencontre avec la compositrice Pascale Jakubowski pour découvrir son œuvre "Iridescences"

Dans le cadre du Grand Prix Lycéen des Compositeurs, les élèves de spécialité musique ont pu rencontrer Pascale Jakubowski, dont l’œuvre Iridescences a été sélectionnée pour ce Prix de musique contemporaine dont les jurys sont des lycéens. Une rencontre chaleureuse qui a permis à nos élèves d’échanger, de poser des questions sur le parcours de cette femme compositrice, s’informer sur ses sources d’inspiration, sur la manière dont on peut créer une œuvre, mais aussi l’interroger sur la place des femmes dans l’art. Une occasion aussi de récolter des conseils précieux pour leurs propres projets et aventures artistiques.



















Pour appréhender les œuvres sélectionnées et découvrir l’univers singulier de chaque pièce des six compositeurs en compétition, les élèves se sont prêtés au jeu de la critique musicale avant d’attribuer chacun leurs voix respective.


https://www.youtube.com/channel/UCcdFUpjXc7r35giVW6gJOTg/videos












































A vous d’apprécier celle d’Iléna après l’écoute de la pièce de Julien Giraudet, Mythe :

https://www.gplc.musiquenouvelleenliberte.org/edition/2022/




"Fantastique Bataille Mythique

Mythe de Julien Giraudet est un récit fabuleux mettant en scène Cthulhu, le héros à la fois poulpe, dragon et humain du romancier H. P. Lovecraft. La légèreté du début contraste avec la fin oppressante de l'œuvre à la fois fantastique et mystérieuse, et on ressent cette lutte violente entre l'orchestre qui gagne du terrain, et le violoncelle qui tente de reprendre le dessus. Le crescendo apparaît dans toute sa splendeur, face au violoncelliste qui ne faiblit pas, mais qui semble tout de même se faire submerger par le tutti qui suit. Le début aux allures tranquilles et à la mélodie douce a disparu des mémoires, remplacé par une bataille sinistre entre soliste et orchestre. Cette mélodie revient cependant un instant, courte impression de tranquillité vite rattrapée par un assaut des cordes et des cuivres, et soudain, un vainqueur. Tout s’achève sur une coda, mêlant violoncelle à orchestre dans une magnifique alternance, et qui se conclut avec l’orchestre seule."

Posts à l'affiche